Génétique des chats 101

Les propriétaires de chats, les éleveurs et les vétérinaires soignant des chats devraient tous comprendre la base de la génétique des chats.  Intuitivement c’est simple, tout se rapporte au chiffre deux.  Deux parents, mais vous le savez déjà.  Deux copies de chaque gène.  Deux copies de chaque chromosome.  Deux.  La génétique des chats ne peut pas être plus simple que cela et on retrouve cette même simplicité à la base de la génétique humaine.  Malheureusement, la simplicité plus la simplicité plus la simplicité … nous donne éventuellement même assez rapidement la complexité.  Mais tentons de garder ça simple.

Considérez les gènes comme des petites paragraphes d’un livre.  Chaque paragraphe a une fonction particulière ; il contient de l’information biologique.  C’est un ensemble d’instructions biologiques.  Maintenant, considérez les chromosomes comme des groupes de paragraphes qui forment les chapitres d’un livre.  Considérez le livre comme tous les paragraphes (les gènes) et les chapitres (les chromosomes) mis ensemble.  Appelons ce livre le génome.  Le génome est un livre très spécial; un livre de recette contenant des instructions qui racontent une histoire.  Considérez le génome comme un livre de recettes tel que « The Joy of Cooking » ou bien « The Joy of Sex », mais beaucoup plus intelligent.  Maintenant voyez le génome comme une double série d’instructions puisque rappelez-vous qu’en génétique, tout vient en double.

Le génome du chat raconte une très belle histoire.  D’abord il explique comment faire un chat.  Ensuite, il explique comment être un chat.

Cute kitten1

Les gènes sont écrits dans un texte spécial appelé bases.  Les bases sont l’alphabet biochimique de la vie et il y en a seulement quatre : A, C, G et T.  C’est simple, non?  Mais rappelez-vous que la somme d’éléments simples conduit éventuellement à la complexité.  C’est comme en électricité, où le courant continu et interrompu donnent éventuellement l’Internet, ou bien le fait que les 26 lettres de l’alphabet créent Les Misérables ou encore L’Étranger.

Revenons aux bases A, C, G et T.  Il y a des centaines, des milliers ou même des millions de bases alignées les unes après les autres, comme des billes formant un collier.  Le collier est notre ADN.

Au laboratoire, nous avons appris à lire les bases qui forment les gènes qui forment le génome.  Nous pouvons lire notre ADN et l’ADN de nos chats. Nous pouvons lire l’alphabet de la vie et même comprendre une partie de sa logique.

Ô quel brillant primate nous sommes
De lire nos gènes : A, C, G, T
Connaitre l’alphabet de la vie
Quel pouvoir. Quelle humilité.

Voici la séquence d’un gène au site d’une mutation qui cause une maladie de dégénérescence de la rétine chez le chat (PRA-rDAc).  Le profil de séquençage représente les deux copies superposées du gène en question.  La base ombragée (T) indique que le chat possède deux copies normales du gène.  Si une des deux copies du gène était mutée, la base serait un G.

Genetics 101 cat PRA

Revenons au génome.  Celui-ci contient de l’information biologique.  Comment transférer cette information d’une génération à l’autre?  Intuitivement, vous le savez : c’est par le sexe.  Considérez maintenant le génome comme un jeu de cartes (en fait, un double jeu de cartes puisque tout vient en double en génétique).  Disons que le père a un génome contenant seulement des cartes noires et que la mère a un génome contenant seulement des cartes rouges.  Ensuite, chaque parent mélange ses cartes (son génome) et sépare son jeu de cartes en deux pour que seulement la moitié des cartes soit transmise à la génération suivante.  L’accouplement donne ainsi une progéniture qui possède un génome contenant un double jeu de cartes, dont la moitié est noire (provenant du père) et l’autre moitié est rouge (provenant de la mère).

Cartes chats

Le fait que les gènes viennent en paires (une copie provenant de chaque parent) est une bonne chose, car cela permet à la biologie d’expérimenter avec la génétique et permet ainsi aux animaux d’évoluer et de devenir, par exemple, des chats.  Mais malheureusement, cela permet aussi à des copies endommagées des gènes de demeurer cachées.  Un chat en bonne santé peut être un porteur pour des gènes à l’origine de maladies.  Si deux chats en santé mais porteurs se reproduisent, ils risquent de donner naissance à des chatons malades.  C’est au cœur de l’hérédité.

Prenons un exemple d’hérédité.  On considère un chat noir (présence de pigments) et un chat blanc (absence de pigments).  Disons que le blanc est le caractère récessif (il peut être caché) et le noir est le caractère dominant, c’est-à-dire qu’il est toujours visible lorsqu’il est présent.  Appelons « C » le gène responsable de la présence ou de l’absence du pigment.  De plus, appelons « C »  la version noire du gène et « c »  sa version blanche.  Rappelez-vous que vous avez deux parents et qu’en génétique, tout vient en paires.  Pour obtenir un chat blanc, il faut deux copies de la version blanche du gène de pigmentation (cc).  Pour avoir un chat noir, une seule copie du gène noir est nécessaire.  L’autre copie peut être noire ou blanche (CC ou Cc).  Un chat CC sera noir et sera considéré « clear », donc non porteur de la copie blanche du gène.  Un chat Cc est aussi noir, mais sera porteur du gène responsable de la couleur blanche.  Ces combinaisons de gènes donnent donc trois possibilités intéressants pour la reproduction des chats noirs et blancs :

Capture d’écran 2016-06-07 à 12.04.09

Noir X Blanc (« clear » X affecté)
Tous les chatons seront noirs et porteurs pour le gène blanc (Cc).

Noir X Blanc (porteur X affecté)
Il y aura autant de chatons blancs (cc) que de chatons noirs (Cc).  Tous les chatons noirs seront porteurs du gène blanc.

Noir X Noir (porteur X porteur)
Ce croisement donnera des chats noirs et les chats blancs, mais les chats noirs seront plus nombreux.  Certains chats noirs seront « clear » (CC), et d’autres seront porteurs (Cc).

Encore une fois, la génétique ne peut pas être plus simple, mais elle devient rapidement plus complexe.  Pour des explications plus élaborées sur la base de la génétique et sur la génétique des chats, il y a beaucoup d’information en ligne :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Génétique

https://en.wikipedia.org/wiki/Genetics

https://en.wikipedia.org/wiki/Cat_coat_genetics

http://cfa.org/breeders/catcolorsgenetics/basicfelinegenetics.aspx

http://homepage.usask.ca/~schmutz/catcolors.html

http://messybeast.com/colour-charts.htm