Collapsus induit par l’exercice (EIC)

Gène impliqué : DNM1

Mode de transmission : Autosomique récessif

Pour une maladie génétique autosomique récessive, un animal doit avoir deux copies de la mutation en question pour être à risque de développer la maladie.  Les deux parents d’un animal affecté doivent être porteurs d’au moins une copie de la mutation.  Les animaux qui n’ont qu’une seule copie de la mutation ne risquent pas de développer la maladie, mais ils sont porteurs et peuvent transmettre la mutation à leur descendance.

Mutation : Substitution, DNM1 ; c.767 G>T, exon7

Races : Berger anglais, Bouvier des Flandres, Braque allemand à poil dur, Braque hongrois à poil court, Chien léopard catalouha, Épagneul Boykin, Épagneul cocker américain, Épagneul cocker anglais, Labrador Retriever, Old English Sheepdog (Bobtail), Retriever à poil bouclé, Retriever de la Baie de Chesapeake, Welsh Corgi Cardigan, Welsh Corgi Pembroke

Âge d’apparition des signes cliniques : Avant l’âge de 2 ans

Le collapsus induit par l’exercice physique est une maladie neuromusculaire qui affecte surtout les pattes arrière.  Les chiens atteints développent une faiblesse musculaire après 5 à 15 minutes d’exercice intense, par exemple pendant l’activité physique ou lors d’un excès de stress.  Ils présentent généralement une démarche chancelante, de la faiblesse et un manque de coordination.  Ils restent conscients durant les épisodes et n’éprouvent pas de douleur.  Les épisodes durent entre 5 à 10 minutes et les animaux récupèrent de leur crise en 15 à 30 minutes.

Références :

Patterson EE et al. (2008) A canine DNM1 mutation is highly associated with the syndrome of exercise-induced collapse. Nature Genetics 40(10) :1235. [pubmed/18806795]

Furrow E, Minor KM, Taylor SM, Mickelson JR, Patterson EE. (2013) Relationship between dynamin 1 mutation status and characteristics of recurrent episodes of exercise-induced collapse in Labrador Retrievers. J Am Vet Med Assoc. 15;242(6):786-91. [pubmed/23445289]

Minor KM, Patterson EE, Keating MK et al. (2011) Presence and impact of the exercise-induced collapse associated DNM1 mutation in Labrador retrievers and other breeds. Vet J. 189(2):214-9. [pubmed/21782486]