Dysplasie ectodermique (sans poil) 

Gène impliqué : FOXi3

Mode de transmission : Autosomique, dominant

Pour une maladie génétique autosomique dominante, un animal doit avoir au moins une copie de la mutation en question pour être à risque de développer la maladie.  Les animaux avec deux copies de la mutation présentent généralement des symptômes plus sévères ainsi qu’un début précoce de la maladie que les animaux avec une seule copie de la mutation.  Le ou les deux parents d’un animal porteur de la mutation ont obligatoirement une ou deux copies de la mutation.  Les animaux qui ont une ou deux copies de la mutation peuvent transmettre la mutation à leur descendance.

Mutation : Insertion, FOXi3 ; c.57_63 dup. 7bp

Races : Chien chinois à crête, Chien nu du Pérou, Xoloitzcuintle/Chien nu du Mexique

Âge d’apparition des signes cliniques : Dès la naissance

La dysplasie ectodermique du Chien chinois à crête, du Chien nu du Pérou et du Chien nu du Mexique est une condition qui se manifeste par des poils parsemés ou absents et une forme anormale des dents (les dents rudimentaires).  Certains chiens peuvent être à risque de faire des pneumonies du à l’absence de glandes trachéales et bronchiques.  Ce sont les individus hétérozygotes mutés qui sont atteints de dysplasie ectodermique ; les individus homozygotes mutés meurent durant l’embryogenèse.

Références :

Drögemüller C, Karlsson EK, Hytönen MK, et al. (2008) A Mutation in Hairless Dogs Implicates FOXI3 in Ectodermal Development. Science 321 (5895):1462. [pubmed/18787161]

Wiener DJ, Gurtner C, Panakova L, Mausberg TB, Müller EJ, Drögemüller C, Leeb T, Welle MM. (2013) Clinical and histological characterization of hair coat and glandular tissue of Chinese crested dogs. Vet Dermatol. 24(2):274-e62. [pubmed/23413772]