Néphropathie familiale (Syndrome d’Alport) (Samoyède)

Gène impliqué : COL4A5

Mode de transmission : Récessif, relié au chromosome X

Pour une maladie génétique récessive liée au chromosome X, un mâle doit avoir une copie de la mutation en question pour être à risque de développer la maladie.  Tous les mâles affectés transmettent la mutation à toutes les femelles de leur descendance.  Une femelle doit avoir deux copies de la mutation en question pour être à risque de développer la maladie.  Les femelles qui ont une seule copie de la mutation ne sont pas à risque de développer la maladie, mais sont des animaux porteurs qui peuvent transmettre la mutation aux descendants.

Mutation : Substitution, COL4A5 ; c.3079 G>T

Races : Samoyède

Âge d’apparition des signes cliniques : Vers l’âge de 2 à 3 mois

La néphropathie familiale ou syndrome d’Alport du samoyède est une maladie liée au sexe qui affecte principalement les jeunes chiens mâles.  Les femelles et les mâles développent la protéine dans l’urine (protéinurie), mais seuls les mâles finissent par faire de l’insuffisance rénale.  Les mâles commencent à montrer des signes de glomérulonéphropathie vers l’âge de 2 à 3 mois.  Les signes cliniques incluent des mictions excessives, des vomissements, une perte de poids drastique et de la soif.  Les mâles atteints meurent avant l’âge d’un an et demi.

Références :

Lien OMIA [001112-9615]

Jansen B, Valli VE, Thorner P, et al. (1987) Samoyed glomerulopathy: serial, clinical and laboratory (urine, serum biochemistry and hematology) studies. Can J Vet Res. 51(3):387-93. [pubmed/3651895]

Baumal R, Thorner P, Valli VEO, et al. (1991) Renal disease in carrier female dogs with x-linked hereditary nephritis. Am J Pathol. 139(4):751-64. [pubmed/1928300]

Zheng K, Thorner PS, Marrano P, et al. (1994) Canine X chromosome-linked hereditary nephritis: a genetic model for human X-linked hereditary nephritis resulting from a single base mutation in the gene encoding the alpha 5 chain of collagen type IV.  PNAS USA 91:3989-3993. [pubmed/8171024]

Cox ML, Lees GE, Kashtan CE, et al. (2003) Genetic cause of X-linked Alport syndrome in a family of domestic dogs. Mamm Genome 14:396- 403. [pubmed/12879362]

Bell RJ, Lees GE, Murphy KE. (2008) X chromosome inactivation patterns in normal and X-linked hereditary nephropathy carrier dogs. Cytogenet Genome Res 122:37-40. [pubmed/18931484]

Clark SD’ Nabity MB, Cianciolo RE et al. (2016) X-Linked Alport dogs demonstrate mesangial filopodial invasion of the capillary tuft as an early event in glomerular damage.  PLoS One 11:e0168343. [pubmed/27959966]