Obésité (Labrador Retriever)

Gène impliqué : POMC

Mode de transmission : Autosomique, dominant (avec expression variable)

Pour une maladie génétique autosomique dominante, un animal doit avoir au moins une copie de la mutation en question pour être à risque de développer la maladie.  Les animaux avec deux copies de la mutation présentent généralement des symptômes plus sévères ainsi qu’un début plus précoce de la maladie que les animaux avec une seule copie de la mutation.  Le ou les parents d’un animal porteur de la mutation ont obligatoirement une ou deux copies de la mutation.  Les animaux qui ont une ou deux copies de la mutation peuvent transmettre la mutation à leur descendance.

Mutation : Délétion, POMC ; dél. 14pb exon3-4

Races : Labrador Retriever, Retriever à poil plat

Âge d’apparition des signes cliniques :  4 mois et plus

Les Labradors Retrievers sont connus pour être des chiens sensibles aux problèmes d’obésité et sont habituellement très motivés par les récompenses.  Une délétion dans le gène POMC chez les Labradors est associée au poids corporel, à l’appétit et à l’obésité. POMC est un gène qui code pour un certain nombre d’hormones peptidiques, dont plusieurs sont impliquées dans le métabolisme et la régulation de la prise alimentaire.  Il est intéressant de noter que, pour les Labradors, cette délétion est plus fréquente chez les chiens d’assistance que dans la population générale.  Les Labradors souffrant d’obésité sont sujets à une incidence accrue de lésions articulaires, d’inflammation et de difficultés respiratoires par rapport aux chiens non obèses.  Ils ne présentent toutefois pas de taux plus élevés de diabète.

Références :

Raffan E, Dennis RJ, O’Donovan CJ et al. (2016) A deletion in the canine POMC gene is associated with weight and appetite in obesity-prone Labrador retriever dogs.  Cell Metabolism 23:893-900. [pubmed/27157046]

Mankowska M, Krzeminska P, Graczyk M, Switonski M (2017) Confirmation that a deletion in the POMC gene is associated with body weight of Labrador Retriever dogs.  Research in Veterinary Science 112:116-118. [pubmed/28235700]

Davison LJ, Holder A, Catchpole B, O’Callaghan CA. (2017) The Canine POMC Gene, Obesity in Labrador Retrievers and Susceptibility to Diabetes Mellitus.  J Vet Intern Med. 31(2):343-348. [pubmed/28176381]

Raffan E, Smith SP, O’Rahilly S, Wardle J. (2015)  Development, factor structure and application of the Dog Obesity Risk and Appetite (DORA) questionnaire. PeerJ. 3:e1278. [pubmed/26468435]